Foodini : l’imprimante 3D alimentaire débarque dans votre cuisine

Pizzas, tartelettes ou amuse-gueules… Leur point commun ? Ces aliments peuvent tous être imprimés en 3D. Une start-up barcelonaise va lancer très prochainement « Foodini », une imprimante alimentaire destinée au Grand Public.

Vous rêviez d’appuyer sur un bouton pour préparer de bons p’tits plats, voilà peut-être le gadget qui va régner dans votre cuisine. Cette imprimante 3D dépose couche par couche des aliments sucrés ou salés depuis 5 capsules, contenant chacune jusqu’à 123 ml d’ingrédients. Les utilisateurs n’ont qu’à remplir les capsules réutilisables avec leurs propres nourritures déjà mixées.

Capsules Foodini. Crédit photo : Natural Machines
Capsules Foodini. Crédit photo : Natural Machines

Les ingrédients peuvent être imprimés sous n’importe quelle forme. « C’est une mini-usine de fabrication de nourriture rétrécie à la taille d’un four », déclare Lynette Kucsma, cofondatrice de Natural Machines. Connectée à Internet, la « Foodini » dispose d’un écran de contrôle permettant de sélectionner la recette à réaliser. Le temps d’impression dépend de la nourriture, de la recette et de la complexité de la forme.

Nuggets. Crédit photo : Natural Machines
Nuggets. Crédit photo : Natural Machines

Elle est capable de fabriquer : gâteaux, sucreries, pizzas, pâtes ou amuse-gueules. Seul bémol après l’impression, il faut passer au four les aliments nécessitant une cuisson. Réaliser des plats aux formes originales pour épater aussi bien les amis que la famille, voilà le véritable intérêt de la machine pour le moment.

Préparation pizza. Crédit photo : Natural Machines
Préparation pizza. Crédit photo : Natural Machines

Dans les prochaines années, l’impression alimentaire en 3D pourrait devenir aussi commune que le micro-ondes. Lynette Kucsma y croit pour sa part : « Prenons le four à micro-ondes comme exemple. Dans les années 70, les gens avaient peur de cela. Ils pensaient que la nourriture pourrait être empoisonnée par des rayons. Mais 30 ans après, il y en a un dans chaque foyer. Pour Foodini, c’est de la vraie nourriture avec de vrais ingrédients frais, c’est simplement préparé à l’aide d’une nouvelle technologie. »

Comment utiliser la Foodini. Crédit photo : Natural Machines
Comment utiliser la Foodini. Crédit photo : Natural Machines

La start-up barcelonaise commercialisera une édition limitée de ses machines dès le premier trimestre 2015. Natural Machines cherche également à développer des partenariats avec des acteurs reconnus de l’agroalimentaire pour proposer des capsules prêtes à l’emploi. Si elle réussit son pari, elle deviendrait la Nespresso du culinaire.

Mais si vous voulez éviter de dépenser 1000 euros pour acquérir ce gadget, un bon vieux moule à pâtisserie continuera à faire l’affaire, et pour le même résultat !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s